les 3 règnes

Le règne Animal


Le premier règne est le règne Physique animal qui nous permet de définir quels sont nos instincts : action physique dans nos impulsions et notre émotionnel. Beaucoup d’homme ne voient que cette apparence animale. Ils s’identifient à cette physicalité, souvent par rapport au système éducatif et social. Ils prennent en compte le jugement d’autrui sur leur apparence, leur façon d’agir ou la manière dont on voudrait qu’ils agissent. Ils finissent par s’enfermer dans ce type de relation. Ainsi, ils n’arrivent plus à gérer leur propre corps. Ils ne sont que le reflet de ce que l’on dit d’eux même et finissent par s’oublier complétement et ne vivre qu’à travers ce côté animal. Ils n’ont pas le ressenti personnel que ce corps leur appartient et que c’est à eux de diriger leur vie et de faire de leur corps ce qu’ils veulent qu’il soit.

Le règne Végétal

Le deuxième règne est le règne végétal : notre mémoire dont il existe plusieurs types. La mémoire intellectuelle qui est facilement manipulable et manipulée car elle est le fruit de l’expérience d’autrui et non personnelle. Elle ne permet pas de faire notre analyse de nos propres expériences pour pouvoir évoluer mais de ce que l’on nous inculque et demande d’apprendre pour gérer notre vie. Ce mental que l’on met trop en avant nous empêche de ressentir en nous notre vérité et comment chaque événement de la vie est vécu par nous et non par ce que les autres voudraient que l’on vive et ainsi de pouvoir agir en conséquence pour pouvoir apprendre de la vie. Le végétal est un mode d’émission et de réception. Comme lui, quand nous recevons de l’amour, nous nous épanouissons alors qu’en milieu hostile, nous nous renfermons et rentrons en réactivité face à cette agressivité extérieure.

Ce règne végétal a donc une grande influence sur nous en ce sens que le monde extérieur a plus d’impact sur nous qu’on ne le souhaiterai. On doit réapprendre à y mettre du sentiment et non de l’émotionnel pour savoir qui nous sommes et ce que nous voulons être dans la vie et ainsi redevenir maitre de notre destinée. Dominer le végétal avec de l’affectif personnel pour soi-même nous permet d’aller de l’avant.

Le végétal est géré par de la mémoire affective appelée minérale.

Le règne minéral

Le troisième règne est donc le règne minéral qui nous définit réellement sur ce que nous sommes et non ce qui nous parait être et cette mémoire affective est tout ce que nous avons pu connaitre et apprendre par l’affectif. (Par exemple, les personnes attentent par la maladie d’Alzheimer perdent la mémoire des choses et ne conservent que la mémoire affective régie par le cœur). Dans le minéral il y a 3 tendances : l’amour, la peur et l’équilibre entre les deux qui permet de ramener tout à cet état équilibré.

Nous avons oublié que nos mémoires sont régies par des états émotionnels au lieu d’être affectifs qui fait que l’on perd la notion du bien et d’amour.  Etant dans l’émotionnel, nous sommes avec une personne sans savoir si nous l’aimons avec l’âme ou avec le mental. Ce qui fait que nos relations avec l’autre sont très chaotiques : dès que quelque chose ne va pas, on casse tout et on repart à zéro en rejetant les gens alors que juste avant on disait les aimer. On devient haineux car cet amour/amitié n’était qu’émotionnelle et non affective.

J’essaie de ramener aux gens la conscience de ces trois règnes en nous qui sont gérés par les 4 éléments : le feu qui est la force de vie, l’eau qui est la fluidité, l’air qui est l’expression et la terre qui est la concrétisation de nos pensées de nos actes qui deviennent palpables et compréhensibles pour les autres.